Mise en eau du nano-récif

Publié le par aquavolvox

DSC01072Ca y est, le nano-récif est en eau !!! 27°C, le sel est dissous et j'ai la bonne densité. Tout le matériel a l'air OK.

La première chose importante est l'éclairage, car la majorité des coraux (enfin les plus faciles à maintenir) vivent en symbiose avec des algues, donc la lumière est leur principale source de nourriture. Il faut aussi recréer le spectre sous-marin, c'est un mélange de blanc et bleu. J'ai choisi d'investir dans 2 lampes LED, même si c'est une technologie assez récente, pour plusieurs raisons : meilleure longévité, faible consommation et surtout comme il faut 1 watt par litre, ça peut chauffer très vite avec des lampes classiques, mais pas avec des LED !!! A cela s'ajoute une petite lampe LED bleu dite "moonlight" qui sert à faire la transition jour-nuit.

Ensuite, j'ai 2 pompes qui brasseront suffisamment l'eau, hé oui ça remue en pleine mer !

Et puis, l'écumeur dont le but est de rassembler toutes les cochonneries sous forme d'écume qu'on jette régulièrement.

J'attends encore de recevoir un filtre de surface, qui éliminera le film gras qui peut se former en surface, et dans lequel je pourrai mettre occasionnellement du charbon actif ou autre résine anti-phosphate en cas de besoin...

Pour les habitués de l'eau douce, il n'y a pas de filtre à proprement parlé ; en effet, la base du décor va être des roches un peu spéciales, des "pierres vivantes" c'est-à-dire des pierres poreuses contenant plein de micro-faune, et ce sont elles qui font office de filtre biologique. C'est ce qu'on appelle la méthode berlinoise. C'est pourquoi il ne faut surtout pas mettre de perlon ou autres masses filtrantes car elles entreraient en compétition avec la micro-faune.

Et mes pierres vivantes, je les reçois demain !!!

Publié dans 60L nano récif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article